Serveur
en
restauration

Le métier.

Le serveur en restauration assure le nettoyage et l’aménagement des espaces de restauration, accueille les clients, présente les menus, conseille sur les choix, prend les commandes, sert les plats et boissons, et s’assure de la satisfaction des clients. Il communique en anglais de niveau A2 et peut être sollicité pour des informations pratiques ou touristiques. Travaillant sous la responsabilité d’un maître d’hôtel, il peut être amené à travailler en équipe, souvent en horaires décalés, avec une tenue professionnelle représentative.

L'essentiel.

RENTRÉES DÉCALÉES

Possibilité d'entrer en formation toute l'année

PRé-requis

Avoir un niveau 3ème (collége)

TYPES DE CONTRATS

Contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation

PUBLIC

Demandeurs d'emploi, étudiants et salariés

DURÉE

12 mois dont 65 jours de formation

MODALITé

Formation en alternance

Le programme.

Le programme de formation est structuré en 3 activités types, correspondant chacune à un Certificat de Compétences Professionnelles (CCP), conformément au référentiel. Chaque activité type est composée d’une ou plusieurs compétences, organisés en séquences. A la fin de chaque activité type, vous aurez à réaliser des études de cas évaluées et corrigées par vos formateurs qui recouvreront les différentes compétences professionnelles visées.

  • Nettoyer et entretenir les espaces de restauration et les locaux annexes
  • Mettre en place les espaces de restauration et les locaux annexes
  • Mettre en place les différents types de buffet
  • Accueillir la clientèle et l’accompagner à sa table
  • Présenter cartes et menus, prendre la commande et la communiquer aux services concernés
  • Préparer et servir les boissons en respectant les règles de service
  • Effectuer les différents types de service à table et au buffet
  • Préparer, vérifier une addition et l’encaisser

Modalités de la formation.

Le titre professionnel Serveur en restauration est une certification professionnelle délivrée par le ministère du travail. Il permet d’obtenir un titre RNCP de niveau 3 (CAP), reconnu par l’Etat, et atteste de la capacité de l’apprenant à exercer le métier visé.

  • Cours en présentiel
  • Cas pratiques et mises en situation professionnelle
  • Plateau technique
  • Accompagnement individuel
  • Entretiens de suivi
  • Accompagnement par un Conseiller en formation à l’école et par un tuteur en entreprise
  1. Dossier de candidature
  2. Entretien de positionnement
  3. Recherche d’entreprise

En savoir plus sur la procédure d’inscription.

Un délai de 5 jours minimum avant l’entrée en formation est nécessaire à l’instruction de la demande d’inscription.

Candidat avec entreprise : Il est possible de débuter votre contrat d’apprentissage jusqu’à 3 mois avant la date de début de formation. 

Candidat sans entreprise : Vous pouvez intégrer la formation jusqu’à 3 mois après la date de début de formation : dans ce cas, vous disposez d’un délai de 2 mois pour en trouver une.

Pour toute information concernant l’accessibilité de la formation aux personnes en situation de handicap, vous pouvez contacter notre Référente handicap afin de définir, dans la mesure du possible, les adaptations, aménagements et ou orientations nécessaires.

En savoir plus.

  • Restauration commerciale
  • Restauration collective sociale
  • Serveur en restauration
  • Commis de restaurant
  • Demi-chef de rang
  • Chef de rang
  • G1803 – Service en restauration

Modalités d’évaluation du titre professionnel.

Le candidat se présente à l’épreuve avec un tablier pour les travaux de mise en place et une tenue professionnelle propre et soignée pour le service.

Le jury lui indique le rang qui lui est attribué et lui remet les cartes et menus. Le candidat réalise la mise en place de son rang.

Il accueille les clients, prend la commande et effectue le service à table des mets et des boissons pour deux et pour quatre couverts. Il prépare et encaisse les additions.

Le jury est présent en permanence pendant la mise en situation professionnelle.

L’entretien technique a lieu à l’issue de la mise en situation professionnelle.
Le jury questionne le candidat sur sa prestation lors de la mise en situation professionnelle et complète l’évaluation des compétences
« Mettre en place les espaces de restauration et les locaux annexes », « Accueillir la clientèle et l’accompagner à sa table » et « Présenter cartes et menus, prendre la commande et la communiquer aux services concernés ».
Il évalue les compétences « Nettoyer et entretenir les espaces de restauration et les locaux annexes » et « Mettre en place les différents types de buffet ».

Le questionnaire peut être traité avant ou après la mise en situation professionnelle et l’entretien technique. Le candidat passe un test de compréhension orale, avec un outil numérique, en anglais professionnel correspondant au niveau A2 du cadre européen commun pour les langues. La présence d’un surveillant est requise.

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel. Le jury s’assure, que le candidat possède
· la compréhension et la vision globale du métier quel qu’en soit le contexte d’exercice ;
· la connaissance et l’appropriation de la culture professionnelle et des représentations du métier.

Si les candidats obtiennent seulement un CCP, ils ont la possibilité de se représenter au CCP restant à valider, dans la limite de la durée de validité du titre professionnel. En cas d’échec complet sans aucun CCP obtenu, les candidats peuvent repasser l’examen après accord du jury.

Préinscriez-vous

Réception des candidatures toute l’année.