Gouvernant
en
hôtellerie

Le métier.

Le gouvernant en hôtellerie assure le contrôle des chambres, la gestion des approvisionnements, et la transmission des consignes d’hygiène et sécurité. Il joue un rôle central dans la relation client en répondant aux demandes et en assurant la liaison avec la hiérarchie. Son travail inclut le recrutement, la formation, et l’animation d’équipes, tout en veillant à la sécurité des biens et des personnes. Travaillant en station debout, ses horaires sont souvent continus, englobant week-ends et jours fériés, et il peut être amené à porter un uniforme, en fonction de l’établissement.

L'essentiel.

RENTRÉES DÉCALÉES

Possibilité d'entrer en formation toute l'année

PRé-requis

Avoir un titre de niveau 3 (CAP) reconnu par l'état

TYPES DE CONTRATS

Contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation

PUBLIC

Demandeurs d'emploi, étudiants et salariés

DURÉE

12 mois dont 65 jours de formation

MODALITé

Formation en alternance

Le programme.

Le programme de formation est structuré en 2 activités types, correspondant chacune à un Certificat de Compétences Professionnelles (CCP), conformément au référentiel. Chaque activité type est composée d’une ou plusieurs compétences, organisés en séquences. A la fin de chaque activité type, vous aurez à réaliser des études de cas évaluées et corrigées par vos formateurs qui recouvreront les différentes compétences professionnelles visées.

  • Contrôler les chambres, les lieux publics et les locaux de service
  • Gérer les approvisionnements en linge, matériels, produits et consommables
  • Assurer l’échange d’informations avec les clients et les services de l’établissement
  • Planifier et coordonner l’activité journalière
  • Intégrer un nouveau collaborateur dans son service
  • Animer et adapter la formation du personnel au service des étages

Modalités de la formation.

Le titre professionnel Gouvernant en hôtellerie est une certification professionnelle délivrée par le ministère du travail. Il permet d’obtenir un titre RNCP de niveau 3 (CAP), reconnu par l’Etat, et atteste de la capacité de l’apprenant à exercer le métier visé.

  • Cours en présentiel
  • Cas pratiques et mises en situation professionnelle
  • Plateau technique
  • Accompagnement individuel
  • Entretiens de suivi
  • Accompagnement par un Conseiller en formation à l’école et par un tuteur en entreprise
  1. Dossier de candidature
  2. Entretien de positionnement
  3. Recherche d’entreprise

En savoir plus sur la procédure d’inscription.

Un délai de 5 jours minimum avant l’entrée en formation est nécessaire à l’instruction de la demande d’inscription.

Candidat avec entreprise : Il est possible de débuter votre contrat d’apprentissage jusqu’à 3 mois avant la date de début de formation. 

Candidat sans entreprise : Vous pouvez intégrer la formation jusqu’à 3 mois après la date de début de formation : dans ce cas, vous disposez d’un délai de 2 mois pour en trouver une.

Pour toute information concernant l’accessibilité de la formation aux personnes en situation de handicap, vous pouvez contacter notre Référente handicap afin de définir, dans la mesure du possible, les adaptations, aménagements et ou orientations nécessaires.

En savoir plus.

  • Hôtels et résidences de tourisme
  • Résidences hôtelières
  • Villages vacances
  • Hôtellerie de plein air
  • Résidences séniors
  • Maisons de retraite
  • Clinique ou hôpitaux
  • Sociétés de nettoyage
  • Gouvernant en hôtellerie
  • Gouvernant
  • Gouvernant d’étages
  • Aide gouvernant
  • Responsable hôtelier
  • Responsable hôtellerie
  • Responsable housekeeping
  • Assistant gouvernant général
  • G1503 – Management du personnel d »étage
  • BTS
  • Bachelor

Modalités d’évaluation du titre professionnel.

1ère partie : La présence d’un surveillant est requise.
A partir de documents et de données du service des étages, le candidat pendant 0h50 :

  • détermine les besoins en linge, matériels, produits et consommables ;
  • vérifie les besoins en effectifs ;
  • répartit l’activité journalière ;
  • met à jour un rapport de productivité.

en utilisant un tableur et un logiciel de traitement de texte.

2ème partie : Le jury tient le rôle d’un collaborateur et d’un client.
A partir d’un scénario tiré au sort, le candidat traite un ensemble de tâches au service des étages en tenant compte des priorités.

Le candidat, pendant 1h10 :

  • contrôle les travaux de nettoyage et de remise en état d’une chambre libre et nettoyée et commente son contrôle ;
  • signale à un collaborateur un manquement constaté lors du contrôle et l’accompagne à corriger la situation par le biais d’une démonstration ;
  • signale le dysfonctionnement technique au service de maintenance ;
  • transmet une information à un service de l’établissement concerné par la production ;
  • gère un incident avec un collaborateur ;
  • traite deux réclamations client, une en français et une en anglais.

 

en utilisant un équipement numérique mobile et un téléphone.

L’évaluation de la langue anglaise au niveau B2 « utilisateur indépendant avancé » du Cadre européen commun de référence pour les langues est basée sur la communication, orale et écrite, avec la clientèle et les collaborateurs.

L’entretien technique se déroule à l’issue de la mise en situation professionnelle. Il comporte deux parties :

Pendant 0h15, le jury questionne le candidat sur les tâches réalisées lors de la mise en situation professionnelle.

Pendant 0h20, le jury questionne le candidat sur :

  • l’ouverture et la fermeture du service des étages ;
  • les consignes relatives aux règles d’hygiène, de sécurité et de protection de la santé au travail ;
  • les consignes relatives à la sécurité des biens et des personnes ;
  • les procédures de stockage ;
  • l’intégration d’un nouveau collaborateur ;
  • l’animation et la formation opérationnelle du personnel du service des étages.

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel.

Si les candidats obtiennent seulement un CCP, ils ont la possibilité de se représenter au CCP restant à valider, dans la limite de la durée de validité du titre professionnel. En cas d’échec complet sans aucun CCP obtenu, les candidats peuvent repasser l’examen après accord du jury.

Préinscriez-vous

Réception des candidatures toute l’année.