Assistant
de
direction

Le métier.

L’assistant de direction est au cœur du système de communication, d’organisation et de décision de l’entreprise ou de la structure qui l’emploie. Il assiste la direction et se voit confier des missions qui confortent ce rôle central. Il est en capacité d’analyser une situation, d’établir un diagnostic et de proposer une solution. Par ses qualités organisationnelles et sa rigueur, il organise et coordonne les journées des dirigeants. Il optimise les procédures d’organisation et facilite les prises de décisions en construisant, dans les délais, des outils de pilotage efficaces. Il compile et consolide des données sous forme de reporting des activités ou des résultats.

L'essentiel.

RENTRÉES DÉCALÉES

Possibilité d'entrer en formation toute l'année

PRé-requis

Avoir le baccalauréat ou un titre de niveau 4 (Bac) reconnu par l'état

TYPES DE CONTRATS

Contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation

PUBLIC

Demandeurs d'emploi, étudiants et salariés

DURÉE

12 mois dont 65 jours de formation

MODALITé

Formation en alternance

Le programme.

Le programme de formation est structuré en 3 activités types, correspondant chacune à un Certificat de Compétences Professionnelles (CCP), conformément au référentiel. Chaque activité type est composée d’une ou plusieurs compétences, organisés en séquences. A la fin de chaque activité type, vous aurez à réaliser des études de cas évaluées et corrigées par vos formateurs qui recouvreront les différentes compétences professionnelles visées.

  • Organiser et coordonner les activités quotidiennes de l’équipe de direction
  • Concevoir des outils de pilotage et présenter des informations chiffrées de gestion
  • Optimiser les processus administratifs
  • Assurer la recherche, la synthèse et la diffusion de l’information
  • Communiquer par écrit, en français et en anglais
  • Assurer l’interface orale entre les dirigeants et leurs interlocuteurs, en français et en anglais
  • Organiser la conservation et la traçabilité de l’information
  • Participer à la coordination et au suivi d’un projet
  • Organiser un événement
  • Mettre en œuvre une action de communication
  • Contribuer à la gestion des ressources humaines

Modalités de la formation.

Le titre professionnel Assistant de direction est une certification professionnelle délivrée par le ministère du travail. Il permet d’obtenir un titre RNCP de niveau 5 (Bac+2), reconnu par l’Etat, et atteste de la capacité de l’apprenant à exercer le métier visé.

  • Cours en présentiel
  • Cas pratiques et mises en situation professionnelle
  • Plateau technique
  • Accompagnement individuel
  • Entretiens de suivi
  • Accompagnement par un Conseiller en formation à l’école et par un tuteur en entreprise
  1. Dossier de candidature
  2. Entretien de positionnement
  3. Recherche d’entreprise

En savoir plus sur la procédure d’inscription.

Un délai de 5 jours minimum avant l’entrée en formation est nécessaire à l’instruction de la demande d’inscription.

Candidat avec entreprise : Il est possible de débuter votre contrat d’apprentissage jusqu’à 3 mois avant la date de début de formation. 

Candidat sans entreprise : Vous pouvez intégrer la formation jusqu’à 3 mois après la date de début de formation : dans ce cas, vous disposez d’un délai de 2 mois pour en trouver une.

Pour toute information concernant l’accessibilité de la formation aux personnes en situation de handicap, vous pouvez contacter notre Référente handicap afin de définir, dans la mesure du possible, les adaptations, aménagements et ou orientations nécessaires.

En savoir plus.

  • Entreprise commerciale
  • Association 
  • Administration
  • Autres organismes publics ou privés, nationaux ou internationaux
  • Assistant de direction
  • Assistant de manager
  • Office manage
  • M1604 – Assistanat de direction

Modalités d’évaluation du titre professionnel.

Mise en situation écrite (6 h 00)
A partir d’informations et de consignes, le candidat traite différents dossiers dans le respect des délais et des procédures et produit les documents qui lui paraissent nécessaires, en choisissant les logiciels qui lui semblent les mieux adaptés. L’étude de cas se déroule en deux parties.
Dans l’une des deux parties, le candidat réalise les travaux demandés en français.
Dans l’autre partie, le candidat réalise les travaux demandés en français et en anglais, au niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

Mise en situation orale (0 h 30)
Elle se déroule après la mise en situation écrite.
Elle est constituée d’une préparation de 10 minutes et de deux simulations téléphoniques de 10 minutes chacune, l’une en français et l’autre en anglais, situées dans le même contexte d’entreprise qu’à l’écrit.
Simulation téléphonique en français : à partir d’un scénario préétabli choisi par le jury, le candidat traite un appel téléphonique en français et rédige, le cas échéant, sur la base de ses notes prises pendant l’appel, un message à remettre au jury.
Simulation téléphonique en anglais : à partir d’un scénario préétabli choisi par le jury, le candidat traite un appel téléphonique en anglais au niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues.
L’échange en anglais est suivi d’une restitution en français par le candidat au jury, oralement et sous forme de message rédigé.

A partir d’un guide de questionnement, le jury interroge le candidat sur sa pratique et ses connaissances relatives à la conservation et la traçabilité de l’information, aux opérations de communication et aux activités RH.

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel.
Le jury évalue la représentation que se fait le candidat de l’emploi et des comportements professionnels induits.

Si les candidats obtiennent seulement un CCP, ils ont la possibilité de se représenter au CCP restant à valider, dans la limite de la durée de validité du titre professionnel. En cas d’échec complet sans aucun CCP obtenu, les candidats peuvent repasser l’examen après accord du jury.

Préinscriez-vous

Réception des candidatures toute l’année.