Titre Professionnel
Gouvernant en hôtellerie

Lieu

429 rue de l’industrie
34078 Montpellier

Rythme

Formation en alternance

Prérequis

Niveau 3
(CAP ou équivalent)

Certificateur

Ministère du travail, de l’emploi & de l’insertion

Le métier

Le gouvernant en hôtellerie contrôle les chambres, les lieux publics et les locaux de service et assure le suivi des prestations proposées par le service des étages. Il régule les relations interpersonnelles des équipes et transmet les consignes relatives au respect des règles d’hygiène, de sécurité et de protection de la santé au travail. Il gère les approvisionnements en linge, matériels, produits et consommables et met en application les actions définies par l’entreprise qui favorisent le développement durable. Il répond aux demandes des clients et lors de réclamations spécifiques, il assure la liaison entre le client, le supérieur hiérarchique et les autres services.

Le gouvernant en hôtellerie repère et trace les informations utiles à l’amélioration du service afin de fidéliser le client. Il véhicule l’image de marque de l’établissement.

Dans le cadre du processus de recrutement et selon ses attributions, il assure l’intégration de nouveaux collaborateurs au sein de son équipe. Il adapte la formation du personnel aux techniques et aux procédures de travail en intégrant les principes d’économie d’effort. Il anime son équipe afin de maintenir le dynamisme et la motivation de chacun. Le gouvernant en hôtellerie veille à la sécurité des biens et des personnes tout en étant vigilant aux clients entrants et sortants. Son degré d’autonomie et de responsabilité dépend de l’organisation de l’établissement.

Le gouvernant en hôtellerie exerce cette activité au service des étages d’un établissement hôtelier ou para hôtelier, dans les unités d’hébergement des villages vacances et de l’hôtellerie de plein air, dans les services hôteliers des résidences séniors, maisons de retraite, cliniques et hôpitaux. Il travaille seul ou en équipe sous la responsabilité et la supervision de sa hiérarchie. Il est en contact permanent avec les valets et les femmes de chambre, les équipiers et les autres services de l’établissement.

Il communique avec le client en face à face, au téléphone ou par courriel. En fonction de l’établissement, il utilise la langue anglaise pour communiquer, à l’oral et à l’écrit, avec les clients et les collaborateurs anglophones. Le gouvernant en hôtellerie utilise un équipement numérique mobile équipé d’une application reliée au progiciel de gestion hôtelière.

Le gouvernant en hôtellerie travaille principalement en station debout et effectue de nombreux déplacements à pied. Les horaires sont généralement continus et englobent des temps de travail les week-ends et les jours fériés. Le port d’un uniforme ou d’une tenue adaptée est fréquent et défini par l’établissement.

Certification reconnue par l'État

Le titre professionnel Gouvernant en hôtellerie est une certification professionnelle délivrée par le ministère du travail. Il permet d’obtenir un titre RNCP de niveau 4 (Bac), reconnu par l’Etat, et atteste de la capacité de l’apprenant à exercer le métier visé.

Le référentiel de formation*

Le programme de formation est structuré en 2 activités types, correspondant chacune à un Certificat de Compétences Professionnelles (CCP), conformément au référentiel. Chaque activité type est composée d’une ou plusieurs compétences, organisés en séquences. A la fin de chaque activité type, vous aurez à réaliser des études de cas évaluées et corrigées par vos formateurs qui recouvreront les différentes compétences professionnelles visées.

  • Contrôler les chambres, les lieux publics et les locaux de service.
  • Gérer les approvisionnements en linge, matériels, produits et consommables.
  • Assurer l’échange d’informations avec les clients et les services de l’établissement.
  • Planifier et coordonner l’activité journalière.
  • Intégrer un nouveau collaborateur dans son service.
  • Animer et adapter la formation du personnel au service des étages.

* Contenu pouvant évoluer en fonction des modifications du référentiel ou du programme.

Les prérequis

Pour intégrer cette formation, il vous faut remplir les conditions suivantes :

  • CAP ou équivalent de niveau 3
  • Réussir le test d’admission
  • Bonne maîtrise de la langue française

Prochaine session

En fonction de votre projet professionnel et de votre profil,  il est possible de suivre cette formation en initial ou en alternance.

Accessibilité aux PSH

Pour les personnes en situation de handicap, un accompagnement spécifique peut être engagé pour faciliter leur parcours. Notre centre de formation est accessible aux Personnes à Mobilité Réduite.

Vous avez une question sur cette formation ?

Un conseiller en formation vous répond par téléphone, par mail ou sur les réseaux sociaux.

Modalités d’évaluation du titre professionnel

La validation du titre professionnel est évaluée par un jury au vu :

  • D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s).
  • Du dossier professionnel et de ses annexes.
  • Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation.
  • D’un entretien avec le jury destiné à vérifier le niveau de maîtrise par le candidat des compétences requises pour l’exercice des activités composant le titre visé.

1ère partie :
La présence d’un surveillant est requise.
A partir de documents et de données du service des étages, le candidat pendant 0h50 :

  • détermine les besoins en linge, matériels, produits et consommables ;

  • vérifie les besoins en effectifs ;

  • répartit l’activité journalière ;

  • met à jour un rapport de productivité.

en utilisant un tableur et un logiciel de traitement de texte.

2ème partie :
Le jury tient le rôle d’un collaborateur et d’un client.
A partir d’un scénario tiré au sort, le candidat traite un ensemble de tâches au service des étages en tenant compte des priorités.

Le candidat, pendant 1h10 :

  • contrôle les travaux de nettoyage et de remise en état d’une chambre libre et nettoyée et commente son contrôle ;

  • signale à un collaborateur un manquement constaté lors du contrôle et l’accompagne à corriger la situation par le biais d’une démonstration ;

  • signale le dysfonctionnement technique au service de maintenance ;

  • transmet une information à un service de l’établissement concerné par la production ;

  • gère un incident avec un collaborateur ;

  • traite deux réclamations client, une en français et une en anglais.

en utilisant un équipement numérique mobile et un téléphone.

L’évaluation de la langue anglaise au niveau B2 « utilisateur indépendant avancé » du Cadre européen commun de référence pour les langues est basée sur la communication, orale et écrite, avec la clientèle et les collaborateurs.

L’entretien technique se déroule à l’issue de la mise en situation professionnelle. Il comporte deux parties :

Pendant 0h15, le jury questionne le candidat sur les tâches réalisées lors de la mise en situation professionnelle.

Pendant 0h20, le jury questionne le candidat sur :

  • l’ouverture et la fermeture du service des étages ;

  • les consignes relatives aux règles d’hygiène, de sécurité et de protection de la santé au travail ;

  • les consignes relatives à la sécurité des biens et des personnes ;

  • les procédures de stockage ;

  • l’intégration d’un nouveau collaborateur ;

  • l’animation et la formation opérationnelle du personnel du service des étages.

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel.

Si les candidats obtiennent seulement un CCP, ils ont la possibilité de se représenter au CCP restant à valider, dans la limite de la durée de validité du titre professionnel. En cas d’échec complet sans aucun CCP obtenu, les candidats peuvent repasser l’examen après accord du jury.

Les débouchés

Secteurs d’activités :

  • Hôtels et résidences de tourisme
  • Hôtels
  • Résidences hôtelières
  • Villages vacances
  • Hôtellerie de plein air
  • Résidences séniors
  • Maisons de retraite
  • Cliniques
  • Hôpitaux
  • Sociétés assurant l’externalisation du nettoyage

Selon les structures qui les emploient, les formateurs professionnels d’adultes peuvent évoluer vers des fonctions de :

  • Gouvernant en hôtellerie
  • Gouvernant
  • Gouvernant d’étages
  • Aide gouvernant
  • Responsable hôtelier
  • Responsable hôtellerie
  • Responsable housekeeping
  • Assistant gouvernant général

Vous souhaitez vous inscrire ?

Retournez-nous votre dossier de candidature complété à recrutement@certifeco.fr et rencontrez un conseiller en formation.

Comment s'inscrire à cette formation ?

L’admission se fait en 4 étapes.

Étape 1

Vous renvoyez votre dossier de candidature complété par mail ou par courrier.

Étape 2

Vous passez un test écrit d'admission afin d'évaluer votre niveau.

Étape 3

Vous réalisez un entretien de positionnement avec un référent pédagogique.

Étape 4

Vous recevez une réponse écrite sous 3 jours vous indiquant notre décision.

Une question ?

Un conseiller en formation vous répond par téléphone au 07 49 02 70 11, par mail à contact@certifeco.fr ou sur les réseaux sociaux.

Vous recherchez un contrat d'apprentissage ou un stage ?

Consultez les offres d’emploi et de stage de notre réseau d’entreprises partenaires.