Titre Professionnel
Gestionnaire comptable
et fiscal

Lieu

429 rue de l’industrie
34078 Montpellier

Rythme

Formation en initial ou en alternance

Prérequis

Niveau 4
(BAC ou équivalent)

Certificateur

Ministère du travail, de l’emploi & de l’insertion

Le métier

Le gestionnaire comptable et fiscal est responsable de la tenue de la comptabilité et des déclarations fiscales attenantes. Il élabore des documents de gestion. Il réalise les activités essentiellement dans les entreprises du secteur privé. L’emploi est constitué d’activités d’exécution et de réalisation, ainsi que des activités de conception, d’organisation, de conseil. Il anime une équipe. Le gestionnaire comptable et fiscal :

  • organise la saisie de l’information comptable
  • réalise les travaux de fin d’exercice comptable ;
  • établit les déclarations fiscales périodiques et annuelles ;
  • révise et met en place un dossier de contrôle ;
  • analyse les états de synthèse ;
  • suit le processus budgétaire ;
  • met en place les outils nécessaires à la gestion prévisionnelle.
Dans les petites et moyennes entreprises, le gestionnaire comptable et fiscal assure seul ou en animant une équipe, l’ensemble des travaux de comptabilité et de gestion. Dans une entreprise de taille intermédiaire, il sera spécialisé sur une activité spécifique et intégré au sein d’une équipe pluridisciplinaire.

Dans les cabinets d’expertise comptable, sous l’autorité d’un expert-comptable ou d’un chef de mission, le gestionnaire comptable et fiscal assure ou supervise la tenue de la comptabilité et effectue les travaux de fin d’exercice des dossiers dont il a la charge.

Selon l’organisation le gestionnaire comptable et fiscal peut être en relation avec les clients, les fournisseurs, les organismes financiers, les administrations fiscales et sociales… Le principal interlocuteur interne est le chef d’entreprise ou son adjoint.

Le gestionnaire comptable et fiscal réalise ses travaux à l’aide de logiciels. Il maîtrise l’utilisation des outils bureautiques et les modes de communication et de transfert numériques.

Le gestionnaire comptable et fiscal assure une veille professionnelle comptable, fiscale et sociale permanente.

Certification reconnue par l'État

Le titre professionnel de Gestionnaire de comptable et fiscal est une certification professionnelle délivrée par le ministère du travail. Il permet d’obtenir un titre RNCP de niveau 5 (Bac +2), reconnu par l’Etat, et atteste de la capacité de l’apprenant à exercer le métier visé.

Le référentiel de formation*

Le programme de formation est structuré en 3 activités types, correspondant chacune à un Certificat de Compétences Professionnelles (CCP), conformément au référentiel. Chaque activité type est composée d’une ou plusieurs compétences, organisés en séquences. A la fin de chaque activité type, vous aurez à réaliser des études de cas évaluées et corrigées par vos formateurs qui recouvreront les différentes compétences professionnelles visées.

Compétence 1 : Réaliser l’arrêté des comptes.

  • Les contrôles et la pertinence des soldes comptables
  • Le suivi des immobilisations et les amortissements
  • Les dépréciations et les provisions
  • Les ajustements à opérer sur les comptes de charges et produits

Compétence 2 : Réviser et présenter les comptes annuels.

  • La révision des comptes selon les cycles d’activité
  • La présentation des documents de synthèse

Compétence 3 : Établir et contrôler les déclarations fiscales périodiques.

  • Le champ d’application de la TVA
  • Exigibilité et déductibilité

Compétence 4 : Établir et contrôler les déclarations fiscales annuelles.

  • Le bénéfice imposable
  • Les réintégrations fiscales
  • Les déductions fiscales
  • Le calcul de l’impôt sur les sociétés
  • La transmission de la liasse fiscale

Compétence 5 : Analyser les états de synthèse.

  • Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)
  • La capacité d’autofinancement (CAF)
  • Le risque d’exploitation
  • Le bilan fonctionnel Le tableau de financement
  • Le tableau des flux de trésorerie

Compétence 6 : Établir les prévisions financières.

  • La collecte des éléments de prévisions économiques internes et externes
  • L’établissement des budgets des principales fonctions de l’entreprise
  • L’établissement et le suivi du budget détaillé de trésorerie
  • L’établissement du compte de résultat prévisionnel
  • L’établissement du bilan prévisionnel
  • L’élaboration du plan de financement
  • Le calcul de la rentabilité d’investissement
  • Contrôle des ventes et des marges – Ecart global sur ventes

*Contenu pouvant évoluer en fonction des modifications du référentiel ou du programme.

Les prérequis

Pour intégrer cette formation, il vous faut remplir les conditions suivantes :

  • BAC ou équivalent de niveau 4
  • Réussir le test d’admission
  • Bonne maîtrise de la langue française

Prochaine session

En fonction de votre projet professionnel et de votre profil,  il est possible de suivre cette formation en initial ou en alternance.

Accessibilité aux PSH

Pour les personnes en situation de handicap, un accompagnement spécifique peut être engagé pour faciliter leur parcours. Notre centre de formation est accessible aux Personnes à Mobilité Réduite.

Vous avez une question sur cette formation ?

Un conseiller en formation vous répond par téléphone, par mail ou sur les réseaux sociaux.

Modalités d'évaluation du titre professionnel

La validation du titre professionnel est évaluée par un jury au vu :

  • D’une mise en situation professionnelle.
  • Du dossier professionnel et de ses annexes éventuelles.
  • Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation.
  • D’un entretien avec le jury destiné à vérifier le niveau de maîtrise par le candidat des compétences requises pour l’exercice des activités composant le titre visé.
Etude de cas en une seule épreuve.
Pendant la durée de l’épreuve, le candidat doit avoir accès à une documentation professionnelle papier, numérique ou par Internet.
Les candidats peuvent utiliser des notes professionnelles sur supports papiers ou numériques (fichiers), sans pouvoir échanger entre eux.
Pendant l’épreuve, le candidat doit pouvoir réaliser des impressions de son travail.

Entretien à réaliser après l’évaluation par le jury de la mise en situation professionnelle.

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel.
L’objectif de cet entretien est d’évaluer la représentation que se fait le candidat de l’emploi et des comportements professionnels induits.

Si les candidats obtiennent seulement un ou deux des trois CCP, ils ont la possibilité de se représenter au CCP restant à valider, dans la limite de la durée de validité du titre professionnel. En cas d’échec complet sans aucun CCP obtenu, les candidats peuvent repasser l’examen après accord du jury.

Les débouchés

Secteurs d’activités :
Les entreprises ou organisations relevant du secteur marchand, des services, voire du secteur non marchand.
Les cabinets d’expertise-comptable, réalisant pour leur client la tenue ou la révision de la comptabilité.

Type d’emplois accessibles :

  • Comptable gestionnaire
  • Comptable
  • Comptable unique
  • Comptable général
  • Collaborateur de cabinet comptable
  • Chef comptable
  • Responsable comptable
  • Responsable comptable et financier
Suite à cette formation, des passerelles sont possibles pour une poursuite d’étude sur un niveau de qualification supérieur ou une insertion à l’emploi dans les métiers visés.

Vous souhaitez vous inscrire ?

Retournez-nous votre dossier de candidature complété à recrutement@certifeco.fr et rencontrez un conseiller en formation.

Comment s'inscrire à cette formation ?

L’admission se fait en 4 étapes.

Étape 1

Vous renvoyez votre dossier de candidature complété par mail ou par courrier.

Étape 2

Vous passez un test écrit d'admission afin d'évaluer votre niveau.

Étape 3

Vous réalisez un entretien de positionnement avec un référent pédagogique.

Étape 4

Vous recevez une réponse écrite sous 3 jours vous indiquant notre décision.

Une question ?

Un conseiller en formation vous répond par téléphone au 07 49 02 70 11, par mail à contact@certifeco.fr ou sur les réseaux sociaux.