Titre Professionnel
Assistant de direction

Logo-officiel-cpf

Lieu

429 rue de l’industrie
34078 Montpellier

Rythme

Formation en initial ou en alternance

Prérequis

Niveau 4
(BAC ou équivalent)

Certificateur

Ministère du travail, de l’emploi & de l’insertion

Le métier

L’assistant de direction est au cœur du système de communication, d’organisation et de décision de l’entreprise ou de la structure qui l’emploie. Il assiste la direction et se voit confier des missions qui confortent ce rôle central. Il est en capacité d’analyser une situation, d’établir un diagnostic et de proposer une solution.  L’assistant de direction :

  • Assiste la direction au quotidien et faciliter la prise de décisions
  • Gérer le traitement, l’organisation et le partage de l’information
  • Assiste la direction dans la gestion de projets et dossiers spécifiques
Par ses qualités organisationnelles et sa rigueur, il organise et coordonne les journées des dirigeants. Il optimise les procédures d’organisation et facilite les prises de décisions en construisant, dans les délais, des outils de pilotage efficaces. Il compile et consolide des données sous forme de reporting des activités ou des résultats.

Vecteur de l’image de l’entreprise ou de la structure, il gère le traitement de la communication écrite et orale : il assure l’interface avec les interlocuteurs et collecte, analyse et diffuse l’information, tant à l’interne qu’à l’externe.

L’assistant de direction participe également à différentes fonctions assurées par les dirigeants : il assiste le chef de projet dans la coordination et le suivi d’un projet, prend en charge l’organisation complète d’un événement et met en œuvre les opérations de communication liées à ces projets. Il assure un rôle de relais de la direction des ressources humaines (RH) en contribuant à la gestion du personnel.

L’assistant de direction, sous la responsabilité de sa hiérarchie, exerce son métier en toute autonomie, dans le respect de la confidentialité, en appréciant les urgences et les priorités. Selon le domaine de la structure, il prend en compte les différences culturelles et professionnelles dans ses activités.

Dans un contexte de plus en plus cosmopolite, la fonction d’assistant de direction requiert un niveau d’anglais permettant de communiquer avec spontanéité et aisance aussi bien à l’écrit qu’à l’oral.

Le travail en réseau et les évolutions technologiques des outils de communication exigent une maîtrise des outils et applications numériques et une utilisation omnicanale des médias sociaux. L’assistant doit assurer de façon permanente une veille technologique et informationnelle pour rester opérationnel.

Point d’ancrage de dirigeants de plus en plus nomades, l’assistant de direction est au centre de relations souvent complexes, à l’interne et à l’externe. Il représente la direction et veille au maintien de l’image de la structure, ce qui exige de fortes compétences relationnelles et un renforcement de son implication, avec un engagement dans une démarche proactive.

Il exerce généralement ses activités de façon sédentaire, mais peut être amené à assister sa hiérarchie lors de ses déplacements.

L’emploi s’inscrit dans un environnement de plus en plus numérique, où le temps et l’espace sont complètement modifiés et n’ont plus de frontières. Il demande à l’assistant, outre les compétences professionnelles techniques classiques, une conscience des enjeux en matière d’hygiène informatique et une intelligence des situations. Cette transformation numérique impacte bien sûr son travail au quotidien, mais surtout sa posture et son savoir-être. L’assistant de direction est obligé de monter en compétence, de se former en permanence pour intégrer les nouvelles technologies que l’intelligence artificielle crée, et d’accepter de travailler en mode agile : accepter la culture du changement de priorités en permanence, repositionner son degré de perfectionnisme tout en gardant la maîtrise de soi.

Certification reconnue par l'État

Le titre professionnel Assistant de Direction est une certification professionnelle délivrée par le ministère du travail. Il permet d’obtenir un titre RNCP de niveau 5 (Bac +2), reconnu par l’Etat, et atteste de la capacité de l’apprenant à exercer le métier visé.

Le référentiel de formation*

Le programme de formation est structuré en 3 activités types, correspondant chacune à un Certificat de Compétences Professionnelles (CCP), conformément au référentiel. Chaque activité type est composée d’une ou plusieurs compétences, organisés en séquences. A la fin de chaque activité type, vous aurez à réaliser des études de cas évaluées et corrigées par vos formateurs qui recouvreront les différentes compétences professionnelles visées.

  • Organiser et coordonner les activités quotidiennes de l’équipe de direction
  • Concevoir des outils de pilotage et présenter des informations chiffrées de gestion
  • Optimiser les processus administratifs
  • Assurer la recherche, la synthèse et la diffusion de l’information
  • Communiquer par écrit, en français et en anglais
  • Assurer l’interface orale entre les dirigeants et leurs interlocuteurs, en français et en anglais
  • Organiser la conservation et la traçabilité de l’information
  • Participer à la coordination et au suivi d’un projet
  • Organiser un événement
  • Mettre en œuvre une action de communication
  • Contribuer à la gestion des ressources humaines

*Contenu pouvant évoluer en fonction des modifications du référentiel ou du programme.

Les prérequis

Pour intégrer cette formation, il vous faut remplir les conditions suivantes :

  • BAC ou équivalent de niveau 4
  • Réussir le test d’admission
  • Bonne maîtrise de la langue française

À chacun son rythme !

En fonction de votre projet professionnel et de votre profil,  il est possible de suivre cette formation en initial ou en alternance.

Accessibilité aux PSH

Pour les personnes en situation de handicap, un accompagnement spécifique peut être engagé pour faciliter leur parcours. Notre centre de formation est accessible aux Personnes à Mobilité Réduite.

Vous avez une question sur cette formation ?

Un conseiller en formation vous répond par téléphone, par mail ou sur les réseaux sociaux.

Modalités d’évaluation du titre professionnel

La validation du titre professionnel est évaluée par un jury au vu :

  • D’une mise en situation professionnelle.
  • Du dossier professionnel et de ses annexes éventuelles.
  • Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation.
  • D’un entretien avec le jury destiné à vérifier le niveau de maîtrise par le candidat des compétences requises pour l’exercice des activités composant le titre visé.

Mise en situation écrite (6 h 00)
A partir d’informations et de consignes, le candidat traite différents dossiers dans le respect des délais et des procédures et produit les documents qui lui paraissent nécessaires, en choisissant les logiciels qui lui semblent les mieux adaptés. L’étude de cas se déroule en deux parties.
Dans l’une des deux parties, le candidat réalise les travaux demandés en français.
Dans l’autre partie, le candidat réalise les travaux demandés en français et en anglais, au niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

Mise en situation orale (0 h 30)
Elle se déroule après la mise en situation écrite.
Elle est constituée d’une préparation de 10 minutes et de deux simulations téléphoniques de 10 minutes chacune, l’une en français et l’autre en anglais, situées dans le même contexte d’entreprise qu’à l’écrit.
Simulation téléphonique en français : à partir d’un scénario préétabli choisi par le jury, le candidat traite un appel téléphonique en français et rédige, le cas échéant, sur la base de ses notes prises pendant l’appel, un message à remettre au jury.
Simulation téléphonique en anglais : à partir d’un scénario préétabli choisi par le jury, le candidat traite un appel téléphonique en anglais au niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues.
L’échange en anglais est suivi d’une restitution en français par le candidat au jury, oralement et sous forme de message rédigé.

A partir d’un guide de questionnement, le jury interroge le candidat sur sa pratique et ses connaissances relatives à la conservation et la traçabilité de l’information, aux opérations de communication et aux activités RH.

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel.
Le jury évalue la représentation que se fait le candidat de l’emploi et des comportements professionnels induits.

Si les candidats obtiennent seulement un CCP, ils ont la possibilité de se représenter au CCP restant à valider, dans la limite de la durée de validité du titre professionnel. En cas d’échec complet sans aucun CCP obtenu, les candidats peuvent repasser l’examen après accord du jury.

Les débouchés

Secteurs d’activités :

L’emploi d’assistant de direction intéresse tout type et toute taille d’organisation : 

  • Entreprise commerciale
  • Association 
  • Administration 
  • Autres organismes publics ou privés, nationaux ou internationaux

Type d’emplois accessibles :

  • Assistant de direction
  • Assistant de manager
  • Office manager

Suite à cette formation, des passerelles sont possibles pour une poursuite d’étude sur un niveau de qualification supérieur ou une insertion à l’emploi dans les métiers visés.

Vous souhaitez vous inscrire ?

Retournez-nous votre dossier de candidature complété à recrutement@certifeco.fr et rencontrez un conseiller en formation.

Comment s'inscrire à cette formation ?

L’admission se fait en 4 étapes.

Étape 1

Vous renvoyez votre dossier de candidature complété par mail ou par courrier.

Étape 2

Vous passez un test écrit d'admission afin d'évaluer votre niveau.

Étape 3

Vous réalisez un entretien de positionnement avec un référent pédagogique.

Étape 4

Vous recevez une réponse écrite sous 3 jours vous indiquant notre décision.

Une question ?

Un conseiller en formation vous répond par téléphone au 07 49 02 70 11, par mail à contact@certifeco.fr ou sur les réseaux sociaux.